Un souvenir de Loti

Novella – Science Fiction

L’argumentaire du livre

Illustration de couverture
par Gwendhal Lahrer
et Christian Le Gall

Broché – 128 pages – 8€
ISBN : 978-2-37049-119-0

Parution le 7 octobre 2021

Maquette et caractère typographique intérieur 
par Laure Afchain

 

Collisions par temps calme

Stéphane Beauverger

Sylas mène une vie heureuse sur son île. Il fait le métier qu’il aime, dans la maison qu’il aime, entouré des rares personnes qu’il aime. Mieux que ça : il sait que le monde est beau, paisible, fluide grâce à Simri, l’artefact sapiens présidant au confort de l’humanité depuis 50 ans. Une super-IA, en gros, dont le déploiement global a porté l’humanité vers un avenir serein. Sylas partage sa vie entre son travail d’analyste système au service de Simri et sa passion pour la conception de bateaux. Oui, le monde est beau et va bien, vraiment, pour tous. Mais Calie, la sœur de Sylas, veut quitter ce monde. Demander à quitter le giron protecteur de Simri, qui veille au bien-être de tous, c’est rare, mais possible. Simri accorde aux personnes qui le désirent le droit de se soustraire à son attention. Mais Sylas ne s’attendait pas à ce que cela arrive à sa sœur, et cela lui est douloureux. S’il espère la faire changer d’avis, il sait que leurs trajectoires respectives ne peuvent aboutir qu’à une collision. Une collision par temps calme dans un ciel sans nuages.

Collisions par temps calme raconte les déchirements entre un frère et une sœur n’ayant pas le même point de vue sur le monde. L’un s’en satisfait, l’autre n’y trouve pas sa place. Tour de force métaphysique et littéraire, alternant les deux points de vue de façon originale, le dernier livre de Stéphane Beauverger est la chronique d’une utopie qui a réussi, acceptant ceux qui n’en veulent pas. Écho de ce que pourrait être notre monde s’il avait pris une voie différente.

La Volte