Philippe Curval
Photo : DR

Philippe Curval

Écrivain, journaliste, photographe, Philippe Curval est l’un des principaux fondateurs de la science-fiction française, au milieu du siècle précédent. Il obtient le prix Jules Verne pour Le Ressac de l’espace (Hachette/Gallimard, «Le Rayon fantastique», 1962), le Grand Prix de la Science-fiction française pour L’Homme à rebours (Robert Laffont, «Ailleurs & Demain», 1974), le prix Apollo pour Cette chère humanité (Robert Laffont, «Ailleurs & Demain», 1976), qui s’intègre au cycle L’Europe après la pluie. Il alterne littérature générale (La Forteresse de coton, Gallimard, 1967, Attention les yeux, Éric Losfeld, 1972, Akiloë, Flammarion, 1988, et L’Éternité n’est pas la vie, Julliard, 1995) et science-fiction (Voyage à l’envers, J’ai lu, «Millénaires», 2000, Voyance aveugle, Denoël, «Présence du Fantastique», 1998, Congo Pantin, Gallimard, «Folio SF», 2000, Lothar Blues, Robert Laffont, «Ailleurs & Demain», 2008). Son amour pour la nouvelle l’a conduit à en écrire plus de cent. Ses derniers recueils, Rasta Solitude (Flammarion, «Imagine») en 2003, et L’Homme qui s’arrêta (La Volte) en 2009. Son travail critique sur la SF, commencé dans Galaxie, se poursuivra au Monde, et actuellement au Magazine littéraire. Traduit dans quatorze pays, il a publié à cette date plus de quarante volumes.

Pour aller plus loin 
Le Manifeste pour la science-fiction de Philippe Curval
Appellation d’origine incontrôlée, article-témoignage de Philippe Curval sur les origines de la science-fiction française


Bibliographie à La Volte

Le Paquebot immobile
Les Nouveaux Mystères de la chambre noire
Black Bottom
Un souvenir de Loti
On est bien seul dans l’univers
Les Nuits de l’aviateur
L’Europe après la pluie
Akiloë ou le souffle de la forêt
La tour Eiffel part en balade in Faites demi-tour dès que possible
Juste à temps
M.I.T. in Le Jardin schizologique
Un spam de trop in Ceux qui nous veulent du bien
L’homme qui s’arrêta
Aux limites du son

Bibliographie ailleurs

Les Fleurs de Vénus [Le Rayon fantastique n° 75]
Le Ressac de l’espace
La Forteresse de coton
Blanc comme l’ombre
Comment jouer à l’homme
L’Homme à rebours
Les Sables de Falun [Marabout Science-fiction n° 509]
Un soupçon de néant [Presses Pocket Science-fiction n° 5006]
Futurs au présent
Rut aux Étoiles [Presses Pocket Science-fiction n° 5054]
Y a quelqu’un ? [J’ai lu n° 1850]
Regarde, fiston, s’il n’y a pas un extra-terrestre derrière la bouteille de vin
[recueil de nouvelles]
La Face cachée du désir [J’ai lu n° 3024, 1991]
Le Livre d’or de la science-fiction. Philippe Curval [Pocket, 1980]
L’Odeur de la Bête [1957]
Tous vers l’extase [Titres/SF n° 42, 1981]
Le Train fantôme entre en gare
Invisible en trois leçons
Habite-t-on réellement quelque part ?
Les Évadés du mirage [réédité sous le titre Congo Pantin]
Debout les morts !
Voyance aveugle
Voyage à l’envers

CYCLE DE L’EUROPE

Le dormeur s’éveillera-t-il ? [Présence du futur n° 282, 1979]
En souvenir du futur
Cette chère humanité
Lothar Blues

À lire…

L'Europe après la pluie
L'Europe après la pluie
akiloe
juste à temps
l'homme qui s'arrêta
La Volte