VARIATIONS VOLODINE : La revue de presse

5 Juil 2022 | Actus

Plongez dans l’univers post-exotique et poétique d’Antoine Volodine, qui prend vie et exalte les sens à travers les compositions musicales de Denis Frajerman, via Variations Volodine. La Volte vous propose un tour d’horizon des chroniques et autres articles autour du travail de ces deux artistes…

« Plus électro, plus fantomatique, entraînant, les boucles parfois de différentes longueurs se désynchronisent pour créer la meute. Volodine est envoutant, la poésie circonlocutoire inspire l’abstraction musicale, leur cousinage profite à l’une comme à l’autre… »

Le Club de Médiapart

« À vrai dire, on connaissait mal Antoine Volodine. Nous avions aperçu à plusieurs reprises son nom sur les jaquettes épurées, estampillées des Éditions de Minuit, de Gallimard ou du Seuil. Nous ignorions qu’il était en accointance avec la musique. Ces « Variations Volodine » en sont le témoignage éloquent. Il s’agit en réalité d’un coffret élégamment présenté comportant pas moins de six cd et d’un livret d’une soixantaine de pages. »

– Jazz Mania

« Entre ambient hypnotique et minimalisme de chambre en passant par des réminiscences médiévalistes et des paysages électroniques, les bandes-son labyrinthiques et buissonnières de FRAJERMAN déploient une vaste palette électro-acoustiques bourrées de boucles répétitives, manifestations animalières, bruitages naturels, et autres apparitions extra-terrestres au caractère envoûtant. »

Rythmes croisés

« Frajerman montre une inventivité débridée tant en terme de composition que de sonorités et sans même l’emploi d’un ordinateur : le voyage est sombre, surprenant, somptueux. »

– L’Incorrect

« C’est bien du post-exotisme qu’il s’agit, et sa force étrange et unique se trouve magnifiée par l’univers sonore de Denis Frajerman, qui crée un effet lancinant, hypnotique, mesmérisant, composant de secrètes litanies venues d’un univers de rébellion et de combat. Ce sont des longues nappes chamaniques, des plages sonores incantatoires qui découlent de cette collaboration, qui figure le combat inhérent du post-exotisme. »

– Diacritik

« De ces vingt ans de création, émane quelque chose à la fois d’envoûtant et de terrible lié aux formidables capacités de synthèse et de recréation de Frajerman qui mêle orchestre à cordes, chant lyrique et récitatifs, free jazz, rock et traditions populaires. »

Libération

« À classer aussi bien au milieu de vos livres, de vos CDs ou DVDs, cette saga musicale est avant tout une expérience hors normes et un projet éditorial audacieux. Les amateurs de musiques aventureuses ou de la prose de Volodine peuvent ainsi se retrouver pour un périple aux mille surprises. »

OBSKURE

« Frajerman montre une inventivité débridée tant en terme de composition que de sonorités et sans même l’emploi d’un ordinateur : le voyage est sombre, surprenant, somptueux. »

– Bifrost

« De notes pures en thèmes angoissants, pris par l’impact des relations, il n’est guère concevable d’échapper à l’emprise de l’ensemble. Ce dernier bouscule les sens, les heurte, interpelle et même sa longueur, la répétition de ses climats ne font qu’en étirer la portée. »

Muzzart

« Les Variations Volodine, un futur classique de la musique, à l’instar des Variations Goldberg ? Sans doute que oui, surtout si l’humanité continue sa longue agonie… »

Weirdaholic

Outre la presse francophone, les Variations Volodine ont fait couler de l’encre en Italie – avec des mots doux de Blow Up, Ambient et de Music Map -, ainsi que du côté de Vital Weekly. En France et ailleurs, donc, un immense merci à toutes celles et ceux qui ont prêté l’oreille.

« Des paysages sonores capables d’attirer l’attention, transcendant les genres musicaux et les formes verbales préétablies. C’est ce que réussissent à faire les deux artistes qui, grâce à leur longue collaboration, parviennent à trouver la bonne méthode pour faire en sorte que les mots exprimés sous forme poétique par Volodine se fondent dans les structures sonores de Frajerman qui comprennent des mélodies, des sons ambiants et des polyrythmies. Six disques et un livre bilingue de 64 pages décrivent leurs ambitions. Un parcours sans aucun doute méritoire. »

5/5 Gianluca Diana, Alias, Il Manifesto


Lecture de Variations Volodine à la Maison de la Poésie (Paris) – De gauche à droite : Antoine Volodine (lecture); Denis Frajerman (composition et percussions); Laurent Rochelle (saxophone).

Agenda

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Volte