Toxoplasma, de Sabrina Calvo : la revue de presse

30 Sep 2020 | Actus

Lauréate du Grand Prix de l’Imaginaire 2018 et du Prix Rosny Aîné 2018, dans la catégorie roman, Sabrina Calvo a su toucher un large éventail de lecteurs et de lectrices grâce à Toxoplasma. Entre mythe et modernité, rêve et réalité, un récit à la fois franc et poétique.

PRESSE

✨ « Avec Toxoplasma, on retrouve ce qui faisait la puissance de Sous la colline, à savoir une capacité unique de fusionner l’évocation poétique et romanesque d’univers ultra-contemporains, sociaux, musicaux et linguistiques avec des substructures mythiques, les inscriptions folkloriques et le patois numérique, la mutation des corps et les rituels archaïques. »

LE MONDE

✨ « Dans ce roman cyberpunk et vintage, Calvo interroge sur ce que nous avons fait du réel. Sommes-nous devenus les personnages d’un jeu vidéo ? D’un monde en perdition ? Ou du rêve d’un chat ? Qui sait… »

L’INCORRECT

✨ « Dans Toxoplasma, Sabrina Calvo offre une envoûtante balade cyberpunk entre mondes virtuels, dystopies fascistes, antispécisme et mythes amérindiens. »

USBEK & RICA

✨ « Immersion assurée dans un futur incertain très cyberpunk. Une petite privée enquête sur des sacrifices de rongeurs et travaille aussi dans un vidéo club fourguant de vieux VHS, ce qui nous vaut un savoureux sous-texte cinématographique… »

SUD OUEST DIMANCHE


LIBRAIRIE

💙 « L’île de Montréal est assiégée et Internet a disparu. Au milieu de cet enfer, Nikki Chanson détective pour chats enquête sur des sacrifices de rongeurs. Hallucinations et cauchemars en forêt l’attentent au détour de cette enquête qui l’obligera à s’associer à une marionnette et une coureuse de bois virtuels. »

Philippe, FNAC Avignon.

💙 « Quand une vendeuse de VHS se met à faire des rêves étranges dans une Montréal post-révolution prête à être assaillie par les forces armées des grandes puissances autour d’elle, elle s’improvise détective de meurtre de raton laveur. De fil en aiguille et de film en film, les croyances de Nikki vont être ébranlées face à l’effondrement du monde. Et en filigrane, cette question : les révolutions sont-elles durables ? »

L’Atelier, Paris.

💙 « Montréal + des chats + des références pop culture et culture alternative + du fantastique et de la science-fiction = Guilaine en amour.
Laissez-vous emporter dans cet univers bariolé – et barricadé -, au cœur de la grille, au centre de la toile, en suivant les ouaouarons, et vous devriez atteindre l’épicentre de l’onirisme de Sabrina Calvo (une super autrice montréalaise !), et qui sait, un monde idéal ?
Intrigué·e·s ? Lisez-le ! »

Guilaine, La Maison des feuilles, Nérac.


LES CHRONIQUES DES BLOGUEURS

🔥 « Hackers en folie et Commune Libre de Montréal en métaphore uchronique d’un âge d’or déliquescent à toujours réinventer. »

CHARYBDE 27

🔥 « La science-fiction comme une reconquête du personnel dans un imaginaire trop souvent vidé de ce qu’il a d’intime ; pour percer à jour la part d’ombre et d’indéfini de nos « nous » futurs, et en explorer les frontières dans toutes les dimensions : technologiques, culturelles, civilisationnelles. Et sur le plan des valeurs. »

COSM ORBÜS

🔥 « Cette tension entre l’intime et le politique, la psyché et le corps, le virtuel et le réel, semble hanter le roman qui, jusqu’au bout, lui cherche un dénouement. La solution, Calvo la formule elle-même comme un « droit à l’existence poétique », dont elle fait la condition de possibilité de toute existence politique. C’est peut-être bien l’expression de ce qui se joue dans ce livre, qui nous mène, avec une puissance évocatrice immense, à la lisière entre rêves, mythes et réalité. »

UN DERNIER LIVRE AVANT LA FIN DU MONDE

🔥 « Toxoplasma est un roman un peu branque, un peu mal foutu… On ne comprend pas toujours tout, on se perd ici et là, on se demande pourquoi ça et on n’aura peut-être pas la réponse. Mais on s’en moque, l’important n’est pas là, car Toxo nous emporte, sur son énergie, sa joie, son enthousiasme, son envie de partager ses angoisses, ses surprises, l’envie qu’il donne de créer nos propres vies. Sa langue elle-même est originale et excitante, pleine d’argots et de traits québécois. »

AU BOUT DE LA CORDE

Agenda

Grand prix SGDL : 3 auteurs de La Volte séléctionnés

Grand prix SGDL : 3 auteurs de La Volte séléctionnés

La Société des Gens de Lettres (SGDL), qui remet chaque année douze prix littéraires dotés et trois bourses de création, crée un nouveau prix destiné à récompenser une œuvre de littérature relevant du domaine de l’imaginaire. Trois auteurs de La Volte ont été sélectionnés.

0 commentaires

La Volte