Comme ce monde est joli, de Karen Joy Fowler : la revue de presse

29 Jan 2022 | Actus

Comme ce monde est joli rassemble dix-sept nouvelles, souvent primées, issues de différents ouvrages de l’autrice. Ce recueil mordant propose une exploration de l’humain, au plus profond de nos entrailles.

PRESSE

✨ « Situées parfois dans des pays imaginaires ou plus souvent implantées aux USA, présentant des histoires de familles ou de couples confrontés à d’étranges situations, les nouvelles invoquent personnalités historiques comme extraterrestres. »

BIFROST

COUPS DE ❤️ LIBRAIRES

« De ses années de contestation à Berkeley pendant la guerre du Vietnam, Fowler a gardé un intérêt certain pour le point de vue de l’Autre. Fantasy, science-fiction mais surtout fantastique, ses nouvelles puisent à tous ces registres avec profondeur et intelligence. À découvrir ! »

Mireille, FNAC Lyon Part-Dieu

« Un recueil de nouvelles ébouriffant, entre sociologie, hard-science et uchronie. Évasion et reflexion.
À découvrir. »

Fabrice, Librairie Les Nouveautés

« Karen Joy Fowler est une grande magiciennes des mots, des idées, des sensations et des vertiges, et ces dix-sept nouvelles nous prouvent avec éclat. »

Hugues, Librairie Charybde

LES CHRONIQUES DES BLOGUEURS

🔥 « Toutes les nouvelles m’ont plu ! Elles sont très différentes les unes des autres (il y en a pour tous les goûts) et pourtant on retrouve ce même goût de l’étrange, une écriture impeccable, et puis aussi une certaine forme d’humour bien grinçante dans chaque histoire. Mes préférées sont sans doute The Pelican bar, qui baigne dans l’horreur avec une histoire sur une espèce de centre de rééducation hardcore, La Science d’elle-même sur la vie d’une chasseuse de fossile de l’époque victorienne, The Dark dans laquelle un scientifique se lance sur les traces d’une étrange peste, des parcs nationaux américains à la guerre du Vietnam. »

LE DÉVORATEUR

🔥 « Tous les mondes, tous les personnages extraordinaires qui habitent Comme ce monde est joli, existent bel et  bien : nous les rencontrons chaque jour de notre quotidien. Par son art l’écrivaine les dénude, les démasque, leur  permet d’être à leur aise dans leur consistance triviale. Et le lecteur reçoit de petits électrochocs. »

KIMAMORI

🔥 « L’autrice joue sur le rappel sémantique, sur la langue et le sens pluriel des mots, sur l’anecdote qui fait sens quinze pages plus loin et vient apporter un nouvel éclairage à un récit qui, de prime abord, pourrait sembler creux. Les nouvelles de Fowler sont pourtant loin d’être évidentes : elles s’analysent et nécessitent d’être creusées, discutées. »

KAROO

🔥 « Karen Joy Fowler est une grande magiciennes des mots, des idées, des sensations et des vertiges, et ces dix-sept nouvelles nous prouvent avec éclat. »

CHARYBDE 27

PeerTubeMastodonTelegramRSS

NEWSLETTER

Agenda

Actus & Clameurs)) )

Michael Roch X Nexus VI

Michael Roch X Nexus VI

Ce dimanche 24 juillet, un nouvel épisode « The Visitor » débarquait sur la chaîne YouTube de Nexus VI. Ce mois-ci, l’invité à bord de ce vaisseau spatial est Michael Roch, venu présenter son roman Tè mawon. Cyberpunk, engagé, puissant, ce récit insurrectionnel séduit de plus en plus de lecteurs et de lectrices depuis sa sortie en librairie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Volte