)) )

)) )

Volutes, le podcast : carte blanche à luvan

19 Nov 2020 | Clameurs)) )

Ce jeudi 26 novembre à 18h, Volutes, le podcast des éditions La Volte x Radio Parleur, donne carte blanche à luvan.

L’autrice d’Agrapha reçoit l’historienne d’art Iris Gustave Lafon et la musicienne Valérie Leclercq (Half Asleep), également historienne. Valérie et Iris sont ensemble curatrices du projet Ladestructiondesespacesvides (Dev).

Dans ce premier épisode de Volutes, luvan et ses invitées parlent des voix. De comment habiter le chœur mondial, faire qu’il sonne toujours mieux. De comment le laisser habiter. Et puis de ce qui grésille, ce qui manque. Les failles autour desquelles il se construit, et qui le constituent en creux. Il sera question de fan fiction, d’archives queer, des inconnues de l’histoire, de musique et de poésie. On y abordera les œuvres de luvan et le splendide prochain album de Half Asleep, magnifiquement intitulé The Minute Hours / Les Heures Secondes

À propos

🟣 Véritable touche-à-tout artistique, luvan participe à de nombreuses collaborations, romanesques ou dramatiques, sur les planches comme sur les plateformes numériques ; elle est un membre actif du collectif d’écrivains de science-fiction Zanzibar et du collectif de création radiophonique Moniek. Elle est l’autrice, aux éditions La Volte, de Susto, roman insurrectionnel, et d’Agrapha, récit choral, féministe et communautaire tout juste paru en septembre dernier.

🟣 Valérie Leclercq est l’auteure d’une demi-douzaine d’albums sortis sous le pseudonyme Half Asleep. Son dernier opus, The Minute Hours / Les Heures Secondes, va paraître sous peu. En tant que musicienne, elle a accompagné sur scène diverses formations telles que Matt Elliott, Midget ! et l’Ensemble 0. Elle travaille aujourd’hui, en outre, à la réalisation de la série podcast docu-fiction Le Cerveau Volé, soutenue par le Fonds d’Aide à la Création Radiophonique.

Valérie est également historienne. Elle s’intéresse à l’histoire sociale de la médecine et de la psychiatrie ; elle est actuellement attachée au projet de recherche interuniversitaire IMPRESS, dédié à l’histoire des conflits idéologiques dans la médecine du 19ème siècle.

🟣 Iris Lafon est chercheuse en histoire de l’art contemporain et commissaire d’exposition indépendante. Ses travaux, teintés d’histoire sociale et d’archéologie des médias, porte sur les dispositifs de monstration et de diffusion des œuvres (catalogues d’exposition, cartons de vernissage, etc.). Elle s’attache, plus spécifiquement, à dessiner une histoire des tactiques expositionnelles et archivistiques de communautés artistiques et culturelles marginalisées, des alternative spaces new-yorkais aux plateformes internet des fandoms queer.

🟣 La destructiondesespacesvides est un collectif franco-belge fondé en 2012 par Iris Lafon et Valérie Leclercq, qui allie recherches curatoriales, musicales et para-académiques. La  destruction des espaces vides affectionne les interventions maladroites, les expositions placées en état-limite, et prône de manière générale une certaine esthétique du dérapage et de l’erreur. La destruction des espaces vides s’efforce, selon cette éthique, d’offrir aux artistes et musiciens qu’elle invite un environnement favorable à des formes d’explorations artistiques qui seraient peu séantes dans des contextes plus commerciaux. 

PeerTubeMastodonTelegramRSS

NEWSLETTER

Actus & Clameurs)) ) 

Agenda

1 Commentaire

  1. l’intervention de Iris lafon sur fandoms queer m’a saoulée, c’était confus, on ne savait pas où elle voulait en venir, c’était beaucoup trop long…. Le reste était super, toute la discussion autour d’Agrapha notamment, la musique….

La Volte