Tè mawon : les mots doux de la toile

13 Juin 2022 | Actus

Depuis sa sortie en librairie le 10 mars, le roman de Michael Roch fait chavirer les cœurs des internautes… Trois mois plus tard, La Volte vous propose un petit récapitulatif de tous les mots doux qui ont circulés sur la toile autour de Tè mawon. Attention, citations non-exhaustives !

« Michael Roch réussit le tour de force de résumer des décennies de  science-fiction (notamment cyberpunk, mais pas que) tout en y imprimant sa marque propre (entre  autres via le travail sur la syntaxe et le lexique décrit plus haut). »

D’après Weirdaholic

« Derrière son vernis cyberpunk, Tè Mawon cache un message d’indépendance, aussi bien par rapport à son passé qu’à ses racines géographiques ou à ses attaches familiales. Il ne s’agit pas de renier d’où l’on vient, ni d’idéaliser un utopique âge d’or, mais au contraire de se bâtir une vie meilleure avec son héritage. »

D’après De l’autre côté des livres

« … il y a dans Té Mawon un souffle littéraire, une générosité et une spontanéité dans l’écriture, qui emporte tout sur son passage. C’est de l’afrofuturisme, dopé à la lutte révolutionnaire, intense, novateur et ultra excitant. »

D’après Playlist Society

« La notion de créolisation est reprise par Michael Roch, qui affirme que la SF caribéenne est « créolisante », c’est-à-dire qu’elle présenterait une culture multiple et marquée par son multilinguisme. Le projet de Michael Roch semble donc d’élargir le spectre de l’afrofuturisme pour dépasser ses limites pour montrer les spécificités des sociétés caribéennes, mais aussi d’un monde marqué par le métissage des langues, des cultures et des individus. »

D’après les Chroniques du Chroniqueur

« Ce qui fait de Tè Mawon un mélange un peu étrange, il faut bien le dire, ses choix de fonds comme de forme le situant à la croisée de tout un tas de chemins, dans la narration comme ses thèmes ou même ses aspects méta-textuels. Mais pour étrange que ces choix puissent parfois paraître à la lecture, ils n’en demeurent pas moins passionnants, y compris à l’analyse, et font absolument sens ; ils dénotent juste de la puissance de dépaysement et de décalage du point de vue orchestré par Michael Roch. »

D’après Syndrome Quickson

« Tè Mawon n’a rien d’un essai explicatif ; c’est un embrouillaminis d’affects exacerbés, de passions blessés, un compte à rebours vers l’émeute, un espoir de révolution tordu d’incertitudes, avec ses courses-poursuites, ses évasions, ses trahisons et ses retournements dans l’air lourd à l’odeur d’anguilles. […] Rien n’est figé, tout n’est que vagabondage, errance, fuite. Élan. »

D’après ActuSF

« Michael Roch réussit à faire de Tè Mawon l’un des livres les plus originaux qu’il soit, et dieu sait s’il nous avait pourtant déjà habitué à du haut niveau, en utilisant des procédés qu’il maîtrise tellement que c’en est prodigieux. »

D’après Un Spicilège

« Un passionnant roman afro-cyberpunk largement révolutionnaire, jouant avec des futurs caraïbes transcendés par la présence du Tout-Monde cher à Glissant et Chamoiseau. Une créolisation en action des esprits et du langage. Une grande réussite audacieuse. »

D’après Charybde 27

« Revanche sur l’histoire, sa mégapole de Lanvil nargue les puissances occidentales, mêle la technologie de pointe des résidents de l’anwo et la débrouille des hackers d’anba, le mysticisme d’une Man Pitak et la rigueur de deux sœurs traductrices et rivales, toutes ces visions s’enchassant dans une construction polychrome au fil de trois jours qui pourraient changer le destin de Lanvil. »

D’après k-libre

Pour les curieux, nous vous invitions à lire les chroniques dans leur totalité et, qui sait ? Peut-être que si vous n’avez pas encore donné sa chance à Tè mawon, le moment serait venu de plonger dans ce roman vertigineux…

Michael Roch – Tè mawon – broché – 224 pages – 18 €

Agenda

Afrofuturisme, imaginaires caribéens : des récits hors des systèmes oppressifs – Michael Roch en tournée dans l’HEXAGONE

Afrofuturisme, imaginaires caribéens : des récits hors des systèmes oppressifs – Michael Roch en tournée dans l’HEXAGONE

À l’occasion du retour de Michael Roch dans l’héxagone pour la tournée automnale de Tè Mawon, La Volte et Radio Parleur vous proposent de réécouter une rencontre exceptionnelle qui explore les enjeux politiques, poétiques et insurrectionnels de l’imaginaire caribéen et de l’afrofuturisme. Une table-ronde avec Laurie Pezeron et Valérie Lawson.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Volte