[ Podcast ] C’est Plus que de La SF ! – Introduction à l’afro-futurisme par Rivers Solomon & Michael Roch

26 Oct 2022 | Actus, Interviews - Rencontres

Le podcast C’est plus que de la SF vient de faire paraître l’épisode sur l’Afrofuturisme. Entretien croisé avec Michael Roch et Rivers Solomon.

Il était une fois l’afro-futurisme !

L’afro-futurisme est un courant artistique et littéraire qui a été remis en avant avec la franchise Black Panther au cinéma en 2018. Le terme a été inventé par l’auteur américain Mark Dery, dans son essai Black to the Futur pour désigner un mouvement de contre culture noire qui existe depuis les années 60, où la science-fiction n’est jamais bien loin.

Pour Marc Dery, l’afro-futurisme est “l’appropriation de la technologie et de l’imagerie de la science-fiction par les Afro-Américains.” On pense alors à l’apparition de personnages comme Black Panther ou encore du lieutenant Uhura dans Star Trek dans la pop culture.

Mais le terme est aussi controversé. L’autrice américaine Nnedi Okorafor expliquait dans une longue interview dans le journal Le Point : “Je crois qu’il y a plusieurs définitions. Depuis la sortie du film Black Panther, c’est un mot à la mode. Pour moi, cela correspond à tout ce qui vient de l’Afrique et de la culture noire. Si on s’attache à l’essence de ce terme, je dirais que c’est la définition d’un homme blanc qui décrit les visions futuristes d’auteurs afro-américains. Je trouve assez réducteur de ne situer cette expression qu’aux États-Unis alors qu’elle concerne également l’Afrique. L’afro-futurisme est devenu un mot marketing grâce au succès de Black Panther. Je me fiche d’appartenir à ce genre littéraire car je me vois comme une Nigériane-Américaine. Je considère que mes origines ont été volées à l’Afrique.” La suite à découvrir ici.

Agenda

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Volte