Melmoth Furieux, à la pointe de la recherche

18 Juil 2023 | Événements

Depuis quelques temps, l’oeuvre de Sabrina Calvo est prise en support d’étude par les chercheurs en littérature. Pas seulement pour son style ou sa dramaturgie, mais bien pour son regard politique, sa critique sociale et ses mécanismes de détournement.

CHRISTOPHE DURET, post-doctorant à l’université de Montréal, travaille le catalogue de La Volte depuis des années.

Fin connaisseur des oeuvres d’Alain Damasio, il intègre également les films de Jeunet et Caro (La Cité des enfants perdus), la philosophie de l’urbanisme et de l’espace (Marc Augé, M. Lussault…), le cyberpunk et les jeux vidéos (Dead Rising, Bioshock, Watch Dogs,…).

Le grand concept qu’il travaille, c’est la mésocritique.

Ou : voir comment la fiction reproduit, déforme, transforme les milieux de vies et les habitats. Ce que la fiction révèle des culs-de-sacs et des ouvertures.

À travers ses romans Sabrina Calvo questionne toujours l’architecture : qui l’a conçue ? Qui l’habite ? Pourquoi deux réponses différentes à cette question, et quel rapport de force se découvre ici ?

Pensons à Toxoplasma : l’île de Montréal y est assiégée, — ses ponts bloqués par l’armée fédérale. Partout dans les rues se déchirent les partisans de l’ancien monde libéral et ceux qui aspirent à une société anarchiste, transformant le paysage urbain en un champ de ruines festif où survivent des communautés humaines en pleine recomposition.

Ou encore à Melmoth Furieux, dans lequel les habitant.es des cités réduites à néant par les bulldozers ont créé la commune solidaire de Belleville, où l’on s’organise et lutte en marge du système répressif.

Christophe Duret vient de publier, dans la revue Synergies, un magnifique article : Maillage / quadrillage : Le cohabiter
contemporain au prisme du roman
Melmoth Furieux, de Sabrina Calvo.

Nous vous recommandons aussi chaudement la lecture de sa grande série d’essais aux éditions de l’Inframince, Mésalgie, disponible gratuitement sur le site de fabula.org.

Agenda

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Volte