)) )

)) )

Écouter la Grande rencontre entre Alain Damasio et Erri de Luca

17 Mai 2021 | Clameurs)) )

Alain Damasio et Erri de Luca, Prix européen de la littérature 2013 étaient les invités d’honneur de la Foire du Livre de Bruxelles et du Palais des beaux-arts de Bruxelles. La Volte vous propose de découvrir ou de redécouvrir la rencontre de ces deux auteurs résolument engagés dans la dénonciation de la violence sociale.

La rencontre que propose BOZAR entre Erri De Luca et Alain Damasio s’annonce passionnante. Si les parcours de ces écrivains engagés sont très différents, leurs œuvres littéraires convergent en direction d’une même dénonciation de la violence sociale, qu’elle s’exerce à travers les rapports sociaux de production, les inégalités entre pays riches et pauvres, le contrôle normatif de l’État ou encore ce que Damasio appelle le technocapitalisme. Ne manquez pas cette conversation entre deux des auteurs les plus marquants de notre époque, placée sous le signe de la critique éclairée de nos sociétés. La conversation sera modérée par Pascal Claude (La Première).

De l’Italie à la France, la conscience politique d’Erri De Luca l’a porté à rejoindre les mouvements de la gauche militante, à enchaîner les métiers manuels et à participer à des actions humanitaires, en Yougoslavie et en Afrique. Son livre, Une fois, un jour, publié en 1989 sera le premier d’une longue série de succès qui lui vaudront notamment le prix Femina 2002 pour Montedidio, le Prix européen de littérature en 2013 et le Prix André Malraux de la fiction engagée 2020 pour Impossible. Son dernier ouvrage de poésie Aller simple suivi de L’hôte impénitent (Gallimard) évoque notamment l’épopée tragique des migrants. Il est, cette année, l’invité d’honneur de la Foire du livre de Bruxelles.

Lorsqu’il s’est lancé dans l’écriture, son projet était de prendre le contrepied d’Orwell. Et pourtant il y a, à n’en pas douter, quelque chose d’orwellien dans la littérature d’anticipation d’Alain Damasio. Comme dans son premier ouvrage, La Zone du Dehors (1999), traitant des sociétés de contrôle dans l’espace démocratique. Enchaînant de multiples succès, son œuvre sera fréquemment couronnée, comme La Horde du Contrevent, Les furtifs et Serf-made-man ? Ou la créativité discutable de Nolan Peskine publié dans Au bal des actifs. Demain le travail, respectivement Grand prix de l’Imaginaire 2006, 2020, dans la catégorie « roman francophone », et  2018 dans la catégorie « nouvelle francophone ». Avec Les furtifs, il a accédé au club très fermé des auteurs qui touchent aussi bien les lecteurs de science fiction que de littérature blanche. Fidèle à sa dénonciation de l’aliénation de la liberté par la technologie, son dernier opus Scarlett et Novak, destiné à la jeunesse, vient de sortir chez Rageot.

PeerTubeMastodonTelegramRSS

NEWSLETTER

Actus & Clameurs)) ) 

Agenda

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Volte