Ayerdhal
Photo : DR

Ayerdhal

Ayerdhal, de son vrai nom Marc Soulier, né le 26 janvier 1959 à Lyon (La Croix-Rousse), est un écrivain français qui a commencé par écrire de la science-fiction avant de se lancer dans le thriller. Il a entre autres obtenu un Grand Prix de l’Imaginaire, un Prix Ozone et un Prix Tour Eiffel. Il nous a quittés le 27 octobre 2015.
Ayerdhal est « tombé » très jeune dans le domaine de la science-fiction » : son père, Jacky Soulier, détenait une des plus grandes collections d’ouvrages du genre en Europe, et a écrit trois ouvrages dont deux en collaboration : l’un avec William Camus, Le péril vient de la terre (1982, Éditions Bordas) ; l’autre avec Christian Grenier, La Science Fiction ? j’aime !, un guide de la science-fiction pour la jeunesse, publié en 1981 aux éditions La Farandole.
Ayerdhal écrit de la science-fiction « parce que la SF est un puissant outil pédagogique, un véhicule idéologique non négligeable et la plus riche expression de l’imagination créatrice… ». Les couvertures de ses premiers romans sont illustrées par le dessinateur Gilles Francescano. Dessins qui, aux dires de l’auteur, lui auraient inspiré le personnage de L’Histrion1. Son œuvre Transparences, publiée en 2004, marque son entrée dans le domaine du thriller. Il a été primé pour ses romans Demain, Une oasis, Parleur ou les chroniques d’un rêve enclavé et Étoiles mourantes dans le domaine de la SF, et pour Transparences dans celui du thriller.


Bibliographie à la Volte

Ceux qui nous veulent du bien

Bibliographie ailleurs

La Bohème et l’ivraie [Fleuve noir,1990]

Mytale [Au Diable Vauvert, 1991]

Demain, une oasis [Fleuve noir, 1992]

Le Chant du drille [Fleuve noir, 1992]

Cybione [Fleuve noir, 1992]

L’Histrion [Éditions J’ai Lu, 1993]

Sexomorphoses [Éditions J’ai Lu, 1994]

Polytan (Cybione-2) [Fleuve noir, 1994]

Balade choreïale [J’ai lu, 1994]

Parleur ou les Chroniques d’un rêve enclavé [J’ai lu, 1997]

Consciences virtuelles [Au Diable Vauvert, 1998]

Genèses [J’ai lu, 1999]

Étoiles mourantes [coécrit avec Jean-Claude Dunyach, J’ai lu, 1999]

À lire…

Ceux qui nous veulent du bien