Nos souterrains, descendre loin

11 Mar 2022 | Nos émissions, Volutes

Photo de Sabrina Calvo par Juliette Mono.

En février dans Volutes, nous partons à la poursuite d’un objet de fantasme caché quelque part dans les catacombes de Paris. Les souterrains suscitent quantité d’imaginaires effrayants et morbides, qui collent pourtant très peu avec la réalité vécue par les cataphiles. Une rencontre entre une autrice tombée dans les labyrinthe quand elle était petite, et deux cataphiles averti·es nous plongent dans la sensualité des carrières, et de leurs imaginaires.

Des carrières sensuelles, des catacombes imaginaires

Les carrières de Paris s’étendent sur plusieurs dizaines de kilomètres. Creusées dans la roche calcaire des sous-sols, elles sont labyrinthiques, tortueuses, parfois inondées, presque toujours plongées dans les ténèbres. Tout ce qu’il faut pour en avoir peur. Peur de s’y perdre, peur d’y étouffer, d’y avoir froid. De croiser des fantômes. Rien de tout ceci pourtant, dans l’imaginaire de celles et ceux qui les peuplent : pour les cataphiles, les catacombes sont d’une sensualité et suscitent une joie que l’on trouvera bien insolite en ces lieux, avant d’y être soi-même descendu·e.

Quels objets imaginaires projette-t-on sur ces sous-sols interdits lorsque l’on est « surfacier » ? Qu’est-ce qui change une fois en bas, dans l’esprit des poètes·ses qui nous parlent des mystères ? C’est l’autrice Sabrina Calvo que nous suivrons, elle qui sait si bien pourchasser les fulgurances. Pour nous guider en ces lieux aqueux où il faut se tenir fléchis, courbés, Elin Casse et Électron, cataphiles aguerri·es, ont accepté de nous ouvrir une plaque d’égout, ainsi que leur savoir encyclopédique de ces galeries.

Nos invité·es :

  • Sabrina Calvo est l’autrice de Melmoth furieux, publié en septembre 2021.
  • Elin Casse est cataphile, journaliste pour Radio Parleur et autrice.
  • Électron est cataphile et fin connaisseur des carrières de Paris et de la région parisienne.

Agenda

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Volte