Demain la santé

20 septembre 2019

Car la science-fiction donne tous les droits, d’inventaire et d’invention. Pessimiste ou optimiste elle peut ouvrir l’esprit, l’imagination et les possibles à travers des histoires.

Demain, après-demain, de quoi la santé sera-t-elle le nom ?

Ceci ne se veut pas une revue de presse exhaustive. Néanmoins, au détour des rencontres et des conversations, certaines informations émergent et l’on se dit qu’il serait peut-être temps de mettre à jour le document joint à l’appel à textes – ce qui s’avère en réalité être une tâche sans fin – ou, tout du moins, de partager les événements nous ayant particulièrement interpellés.
De la même manière que pour Demain le travail, nous avons prévu d’essayer de proposer régulièrement des rencontres et des interviews autour de santé et science-fiction. C’est ainsi que se tiendra le 14 octobre prochain notre soirée conjointe avec l’Espace Éthique Île-de-France et Socialter, où interviendront les autrices Li-Cam, catherine Dufour et Sabrina Calvo.

D’ici là, nous ne pouvions passer sous silence ces deux interventions tenues lors du festival Entrée Libre, plus d’autres informations qui nous paraissaient importantes – mais ne le sont-elles pas toutes ?

Bonne lecture !

Nota : merci au festival Entrée Libre de nous avoir donné l’autorisation de partager les vidéos de leur page Frama.site.


 

En août dernier se tenait l’événement Entrée Libre à Quimper

Nous vous proposons un détour par les interventions de Xavier Coadic et de Djélouze, respectivement Biologiste / biohackitiviste et ingénieur en imagerie médicale.

“Numérique et intimité biologique”  [Xavier Coadic, Biologiste et biohackitiviste]

Quelles traces biologiques laissons-nous traîner sur Internet ?

 

Données de santé [Djelouze, Ingénieur R&D en imagerie médicale ]

Qui peut accéder à ces (nos) données médicales ?

 

Du Big Data en santé

La Quadrature du net  alertait en juillet dernier sur le vote de la Loi Santé au Sénat, vote qui permettait la création d’une gigantesque plateforme regroupant l’ensemble de nos données de santé : le “Health Data Hub“.

Demain la santé

Une plate-forme qui devrait voir le jour en octobre 2019, et dont le Syndicat de la Médecine Générale dénonçait les dangers dans un communiqué ici.

On ne sait toujours pas aujourd’hui quels seront les solutions choisies pour stocker ces données issues de multiples sources privées et publiques… On croise les doigts pour qu’une solution libre et indépendante des GAFAM soit sélectionnée.

 
 
Interroger la fabrication des normes

Enfin, comme nous l’avons fait clairement ressortir dans l’appel à textes, le présent recueil vise à interroger “la fabrication des normes et des fractures, forgées par les politiques sanitaires et/ou de santé successives.”, “la “discrimination des minorisé.e.s”.

Nous rapportons ainsi ci-dessous l’article de Komitid :

Refus de la PMA pour les hommes trans : la faute lourde du gouvernement

Demain la santé

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.