Sexisme et harcèlement dans les littératures de l’imaginaire

1 Juin 2021 | Actus

Dans le prolongement de l’enquête Mediapart du 21 avril 2021 et au vu de l’absence de positionnement clair exprimé par la société Bragelonne ainsi que par ses actionnaires plus d’un mois après les faits dénoncés, huit autrices mettent en demeure l’éditeur d’indiquer les actions que la société entend effectuer pour prévenir toute situation outrageante ou de harcèlement pour ses salariées, ses autrices, traductrices et ses autres prestataires, conformément à son obligation légale de sécurité prévue par l’article L-1153-5 du Code du travail.

La lettre ouverte des autrices est accessible ici.

NEWSLETTER

Agenda

Actus & Clameurs)) )

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Volte