Jacques Barberi, Alain Damasio : de la soft SF

7 juin 2019

Morceaux choisi de l’intervention d’Alain Damasio et de Jacques Barberi, à l’occasion de la 34ème Comédie du Livre de Montpellier

« Les Furtifs » et « L’Enfer des masques » puisent dans les faits un imaginaire dystopique, utopique, mais priorisent l’aspect social du récit. « Jacques et moi, on fait de la soft science fiction, c’est-à-dire que l’on fait vraiment de la fiction de sciences humaines et sociales : l’ethnologie, l’anthropologie, la sociologie, on a tendance à s’accaparer ces sciences-là ou de s’en servir pour bâtir nos livres.

Alain Damasio

34ème Comédie du Livre de Montpellier, Article paru dans Putsch

Jacques Barberi, Alain Damasio : de la soft SF

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.