Demain la santé à la Bellevilloise

Pour s’inscrire : https://site.evenium.net/2731b8z5/registration

À l’occasion de la sortie du recueil de nouvelles Sauve qui peut, Demain la santé et du livre Le futur de la santé. Pour une éthique de l’anticipation (Éditions de la Maison des sciences de l’homme) et dans le prolongement du séminaire « Anticipation(s) » organisé depuis 2014 par l’Espace éthique Île-de-France, nous organisons une soirée exceptionnelle d’échanges et de débats entre des chercheurs et des auteurs de science-fiction.

Animateurs et coordinateurs :
Sébastien Claeys (Responsable de la médiation, Espace éthique Île-de-France)
Stuart Calvo (coordonne le recueil de nouvelles Demain la santé et a coordonné Demain le travail).

Introduction
Mathias Echenay, éditeur, fondateur de La Volte
Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique Île-de-France  


Programme

Quatre discussions entre auteur.e.s du recueil et chercheur.se.s, suivies à chaque fois d’une discussion avec la salle.

Un monde sans maladie ?
Lecture de la nouvelle « Aszgôn » par Tristan Bultiauw (auteur : https://lavolte.net/auteurs/tristan-bultiauw)
Discussion avec Paul-Loup Weil-Dubuc, philosophe, responsable de la recherche, Espace éthique Île-de-France.

L’humanité a vaincu la faim, le vieillissement, la maladie, le conflit et la violence grâce aux quatre Dons:
– Abondance
– ConScience
– Totale Santé
– Persévérance du phénomène vivant

Cependant, Aszgôn de Titan se sent mal. Sa joie de vivre s’étiole, la toux gagne ses poumons, les Dons semblent impuissants. Elle l’ignore encore mais le mal qui étreint Aszgôn l’aiguillera, avec son Artefact intelligent Prastaa, vers une épopée à travers le Système.
A la surface de l’étoile Sol, son père, le Docteur Thérapôn continue la menée cruciale de ses recherches tandis que la Combattante Sara-Lise, mère d’Aszgôn, célèbre la mémoire de Gaïa avec les autres vétérans de la Dernière Guerre. Ils gardent un lourd secret, un tabou qu’Aszgôn devra lever pour guérir. Qu’arrivait-il aux humains avant la Persévérance, à l’époque où ils vieillissaient encore ? Une fiction sous forme de conte onirique, dans la pure veine SF. Une réflexion sur les concepts de bonne santé, d’immortalité et de finitude.

Le soin, au-delà de la technique ?
Lecture de la nouvelle « FeelGood » par Raphaël Granier de Cassagnac (auteur : https://lavolte.net/auteurs/raphael-granier-de-cassagnac)
Discussion avec Sebastian J. Moser, sociologue, Université de Tübingen.

Un monde où le système de santé mondial est régi par une IA couplée au réseau social de santé FeelGood. Autant dire qu’être en bonne santé est désormais considéré comme un atout social particulièrement incontournable. Huit personnages venus des quatre coins de la planète et dotés de parcours de santé très différents, se retrouvent mystérieusement réunis en Islande, seul pays ayant refusé l’hégémonie de Feelgood.

Les soins au-delà de la standardisation ?
Lecture de la nouvelle « Considère le nénufar » par Sabrina Calvo (autrice : https://lavolte.net/auteurs/sabrina-calvo)
Discussion avec Léo Coutellec, maître de conférences en épistémologie et éthique des sciences contemporaines à Paris-Saclay.

Le journal de bord de Françoise, infirmière dans un hôpital où les actes de soin sont soigneusement mesurés, calculés, contrôlés et où un bel ange aux ailes greffées propage une épidémie de nénufite. Alors que tout part à la dérive et que l’épuisement ravage les équipes soignantes, que la stagiaire hacke les bippeurs de surveillance et que l’hôpital accueille un car entier de touristes accidentés, Françoise remonte la trace des nénufars et découvre des gestes oubliés, un étang abandonné sur le toit du bâtiment et des chansons vertigineuses. Une nouvelle étrange et poétique sur l’impact des politiques d’austérité à l’hôpital, la manière de les contrecarrer par l’attention portée à l’autre. Un extrait est accessible par ici : https://lavolte.net/considere-le-nenufar/

Vers une communauté de santé ?
Lecture de la nouvelle « Les derniers possibles » par Chloé Chevalier (autrice : https://lavolte.net/auteurs/chloe-chevalier) Discussion avec Alexia Jolivet, maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Paris-Saclay.

L’histoire de Katia, de 18 à plus de 70 ans, dans un monde qui se délite peu à peu. Le jour où elle se découvre atteinte d’un cancer, dans une France dont le système de santé se divise entre structures privées hors de prix et établissements publics ravagés, seul le collège de la médecine autonome est en mesure de tenter de la guérir, moyennant une seule condition : payer ses soins en apprenant, ensuite, à les reproduire… Un texte sur la transmission et le soin comme éléments constitutifs de notre humanité. Une fiction sur la sororité, aussi.

NEWSLETTER

Agenda

Actus & Clameurs)) )

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
X